Lève les yeux (nov 2018)

En novembre, lève les yeux vers le ciel

La section “Les yeux vers le ciel” proposera une série d’articles que nous souhaitons publier à tous les mois. Ces articles proposent des informations, des observations ou des activités s’adressant aux astronomes amateurs qui débutent sans télescope.

Bonne lecture!

Lève les yeux vers… 
 …le Soleil

Date*

1er novembre

15 novembre

30 novembre

Lever du Soleil 

7:28

6:48

7:08

Coucher du Soleil

17:28

16:09

15:58

Lever de la Lune 

–:–

13:06

–:–

Coucher de la Lune

14:55

 

23:13

13:04

Durée du jour

10h00m

9h21m

8h50m

*: Ces données sont valables pour la région de Québec.

Le soleil se lève de plus en plus tôt (20 minutes en novembre)

Le soleil se couche de plus en plus tôt (90 minutes en novembre)

La durée du jour diminue (de 70 minutes en novembre)

 …vers la Lune
31 octobre

7 novembre

15 novembre

23 novembre

30 novembre

 

 …vers «La Grande Ourse»
La constellation de la Grande Ourse contient l’un des astérismes les plus remarquables. Sept étoiles, qui rappellent grossièrement la forme d’un chaudron ou d’un chariot, facilitent grandement son identification et en font un incontournable pour s’initier au ciel de nuit.

Cet astérisme, facile à repérer, indique la direction du Nord. De plus, la Grande Ourse est une constellation circumpolaire, ce qui signifie qu’elle est visible toute l’année, du moins, à nos latitudes. Au fil des mois, elle effectue une large rotation autour de l’étoile polaire.

En novembre, elle est assez basse au-dessus de l’horizon. Si votre vue du ciel n’est pas bien dégagée vers le nord, vous aurez peut-être du mal à l’identifier. À 19h, elle se trouve franc nord et la poignée du chaudron est à l’horizontale. Une heure plus tard, vers 20h, elle est à son plus bas. Vous devrez patienter jusqu’à 4 heure du matin pour la voir à son point le plus haut..

À partir de la Grande Ourse, il est facile de trouver l’étoile polaire. Repérez les deux étoiles qui sont à l’opposé de la « poignée » de la Grande Ourse. Imaginez qu’une ligne droite relie ces deux étoiles, «Merak» et «Dubhé», et qu’on prolonge 5 fois cette distance vers le nord. C’est habituellement ainsi que l’on trouve Polaris, l’étoile principale de la constellation de la Petite Ourse. Curieusement, ce n’est pas l’étoile la plus brillante du ciel et, certains soirs, on peut à peine voir la Petite Ourse.

Avez-vous une bonne vue? La seconde étoile de la « poignée » de la Grande Ourse est en réalité une étoile double; il s’agit d’Alcor et de Mizar. On peut utiliser ce test pour mesurer son acuité visuelle. Pourrez-vous les distinguer ?

 …vers la grande toile
Le planétarium Rio Tinto Alcan publie à chaque saison un bulletin d’information astronomique nommé «Le petit planétaire».

http://espacepourlavie.ca/sites/espacepourlavie.ca/files/petitplanetairev22n4.pdf 

Ce bulletin vous renseigne sur les événements astronomiques courants. Indispensable, si on ne veut rien manquer!

Jean Jibouleau et Denis Besner