Leve les yeux (oct 2018)

Lève les yeux vers le ciel

 

La section “Les yeux vers le ciel” proposera une série d’articles que nous souhaitons publier à tous les mois. Ces articles proposent des informations, des observations ou des activités s’adressant aux astronomes amateur qui débutent, sans télescope.

Bonne lecture!

Lève les yeux

…vers le Soleil

Date* 1er octobre 15 octobre 31 octobre
Lever du Soleil 

Coucher du Soleil

Lever de la Lune 

Coucher de la LuneDurée du jour

6:52

18:36

23:03

13:41

11h 44m

7:10

18:10

13:40

22:52

11h 0m

7:32

17:44

— : —

14:21

10h 12m

*: Ces données sont valables pour la région de Québec.

Le soleil se lève de plus en plus tard (40 minutes en octobre)

Le soleil se couche de plus en plus tôt (52 minutes en octobre)

La durée du jour diminue (de 92 minutes en octobre)

 

vers la Lune

2 octobre

9 octobre

16 octobre

24 octobre

31 octobre

vers Jupiter

Après le coucher du Soleil (vers 20h), on peut voir Jupiter en direction du sud. À sa gauche, Saturne la suit de près. Jupiter est beaucoup plus grosse et plus brillante que Saturne. Au cours du mois d’octobre, la planète géante ne montera pas très haut dans le ciel. Elle atteindra péniblement les 20°. Les deux compagnes disparaîtront sous l’horizon sud-sud-ouest (SSO) vers 23 heures.

Votre mission, … si vous l’acceptez, sera de repérer les deux complices : Saturne et Jupiter. Si vous ratez ce rendez-vous, vous pourrez vous rattraper le lendemain ou les jours suivants, car elles suivent presque le même trajet chaque jour.

 vers la grande toile

Si la météo n’est pas favorable à l’observation du ciel étoilé, on peut facilement utiliser un planétarium virtuel. Il y en existe plusieurs, dont Stellarium qui a attiré notre attention. Il est gratuit, facile d’utilisation et très complet. Une recherche sur l’Internet vous conduira à «https://stellarium.org/fr/» Une fois installé, glissez votre curseur vers la gauche de l’écran. Un menu apparaîtra et vous pourrez déterminer la position de votre lieu d’observation préféré.

Denis Besner & Jean Jibouleau