Une première rencontre « Stars Wars »

j’avais le goût de partager ce contenu aux plus novices d’astronomie ou aux parents avides de trouver de nouvelles activités éducatives intéressantes.

Je qualifierais mes notions d’astronomie de « touristiques ». C’est-à-dire que j’ai visité le club pendant la période des « perséides ». Lors de mes deux dernières visites au club d’astronomie IO,  j’y ai rencontré des «amateurs d’astronomie» passionnés  avides de renseigner et de partager leurs connaissances. Ce qui a piqué ma curiosité…

Lundi dernier, en ce 7 octobre 2019, j’étais invité à la réunion mensuelle du club d’astronomie IO de Val Bélair.  J’y ai aussi découvert ce  même intérêt, de la part des membres, de partager leurs connaissances aux plus novices. J’y ai redécouvert une réunion conviviale où chacun des participants a à cœur de partager une passion commune.

Étant un adepte accompli de l’ordinateur, je sais que mon écran s’éclaire à la vitesse de la lumière. Cependant de mesurer la distance d’une étoile en années-lumière, la masse d’une galaxie en unité-soleil, de savoir par quelle prouesse technologique on réussit à mesurer la trajectoire des étoiles de notre galaxie, m’a littéralement plongé dans la fascination des films de Stars Wars mais en y accrochant une dimension bien réelle.

Pour peu que vous vous intéressiez à acquérir de nouvelles connaissances qui sont dignes de Star Trek ou de la Guerre des Étoiles, je vous invite, vous et vos amis, à participer à la prochaine réunion mensuelle du club d’astronomie IO de Bal Bélair.

D’ici là, je vous invite à visionner « Tous en orbite ». Une série d’animations d’introduction aux notions de bases d’astronomie.

 

Alain Provencher